L’ancienne caserne Du Guesclin

Sous l’Ancien Régime la population civile était tenue de loger 1 officier ou 2 hommes de troupes qui présentaient leur « billet de logement » !

Elle devait mettre à leur disposition une chambre, un lit garni, du bois et de la chandelle. Cet impôt impopulaire a été supprimé par Philippe d’Orléans et c’est ainsi qu’on a construit en France sous le règne de Louis XV plus de 80 casernes pour loger les garnisons. La caserne de cavalerie Du Guesclin, 1734, à été l’une des 20 premières casernes sur les 80 qui ont été construites au XVIIIe siècle pour loger 150 000 hommes. Ce premier bâtiment a été Classé Monument Historique en 2002 pour ses façades et ses toitures. Il est de « style Vauban » et hébergeait 720 hommes et 280 chevaux.

Ancienne caserne Du Guesclin du XVIIIe siècle à Niort

Ancienne caserne Du Guesclin du XVIIIe siècle à Niort

On a ensuite construit des ailes perpendiculaires pour accueillir plus de cavaliers et de chevaux. Enfin en 1844 on a construit une dernière aile qui ferme la première cour. Il y avait là le Mess des Sous-Officiers et des chambres pour les cavaliers.

Le deuxième programme de constructions du XIXe siècle a permis d’accueillir 998 hommes et 829 chevaux sur la totalité de la caserne. De 1753 à 1919 il y a eu 43 régiments de cavalerie et notamment le 7e régiment de Hussards avec 750 hommes et 728 chevaux.

Il accueille depuis 2004 la Maison du Département sur 3,5 ha. On a rehaussé les anciennes écuries sous leurs toitures qui sont devenues des bureaux, agrandi les baies et décaissé la grande cour ! Les travaux ont duré 2 ans.

Maison du Département des Deux-Sèvres

Maison du Département des Deux-Sèvres

L’ensemble de l’ancienne caserne est majestueux et le manège grandiose. L’ordonnance régulière est parfaite et fidèle aux idées de rationalisation des constructions de Monsieur Sébastien Le Preste de Vauban, ingénieur, architecte militaire et urbaniste de Louis XIV.