L’enceinte urbaine

NOUVEAU SUJET DE VISITE !

La ville de Niort et son château ont chacun été protégés par  une enceinte :  l’enceinte urbaine des XIIe et XIIIe siècles et l’enceinte castrale du XIIe siècle.

mur-enciente-niort

Vestiges de l’enceinte urbaine, rue du Général Largeau à Niort

La visite commentée présente des vestiges de l’enceinte urbaine qui a fait l’objet de deux campagnes de constructions comme l’attestent les fouilles effectuées en 1989 dans le Garage Hurtaud place Saint Jean.

Cette enceinte était flanquée de 60 tourelles hémicirculaires ou carrées dont la plupart étaient pleines, notamment celles des angles. Elles étaient espacées de 40 mètres environ les unes des autres. L’enceinte mesurait 2 600 mètres de longueur et de 6 à 10 mètres de hauteur. Son épaisseur variait de 2 mètres à 6, 80 mètres !  elle comportait 4 portes principales.

Deux de ces quatre portes étaient protégées par des BARBACANES !

barbacane-mur-enceinte-niort

Barbacane de la porte Saint-Jean, place Saint-Jean à Niort

L’enceinte avait une forme de D dont la ligne droite longeait la Sèvre.

Il y avait aussi un fossé, Claude MASSE dit qu’il mesurait 14 mètres de large et 8 mètres de profondeur.

Alors, en hiver avec des flambeaux, ou en été avec des lampions je vous emmène découvrir les vestiges de l’enceinte urbaine !

A l’assaut ! euhhhhh 10 mètres c’est quand même haut !

ATTENTION ! le rempart est une innovation du XVe siècle. Il renforce la muraille en la doublant de levées de terre à l’arrière qui permettent d’amortir l’impact des boulets !